Tags

Articles similaires

Partagez le

Midelt la perle de l’Atlas

Situé au Sud Est du Maroc, dans la région de Draa Tafilalet, la pleine de la haute Moulouya est une région rurale du haut Atlas oriental. Midelt, principale ville de la plaine, se trouve a mi-chemin entre Fès et Errachidia au pied de Jbel El Ayachi, entre deux chaînes montagneuses.

Cette région est qualifié du haut Atlas calcaire de Midelt et se situe à 190km de Meknès, à une altitude de 1500m, c’est un grand plateau infini qui s’étend jusqu’à l’Est du Maroc, le climat est continental, d’un froid rigoureux en hiver, sec et chaud en été. Des sommets en vue depuis la ville de midelt, la montagne El Ayachi 3750m et Maasker 3300m sont des bons endroits pour la randonnée en passant par des gorges et des vallées profondes.

Les touristes cherchent de plus en plus à allier le tourisme culturel et écotourisme, ainsi le tourisme rural connaît un petit essor dans la zone de Midelt. C’est un produit relativement nouveau et porteur qui devrait connaître une évolution dans les années à venir.

Parc national du haut Atlas Oriental

Le parc se situe dans une région qui est le trait d’union entre le haut Atlas et le moyen Atlas.

Le pays des hauts plateaux ou les espaces pastoraux sont occupés par les nomades et les semi-nomades des Ait  Yaflaman. Les barrières montagneuses que forment les jbelsMasker et Ayachi offrent un voyage dans le temps au cœur de l’Atlas, loin des contraintes de la civilisation moderne et à la rencontre d’un peuple très hospitalier.

Les points forts :

  • La tradition agricole et pastorale des Imazighnes.
  • Les villages en pisé et Ighremane, ainsi les Ksour.
  • Les gorges.
  • Les cols.
  • Les sommets de montagnes.
  • La Faune : Mouflon à manchette, sanglier, singe magot, Renard roux, différents oiseaux migrateurs ou sédentaires.
  • Flore : Cédraie, genévrier, Touiyat, pin, aubépine, rance, Frêne, coussinet d’altitude….
  • Festivals

Aspect pratique :

Randonnée pédestre avec mules de bas à tous les niveaux, 4×4 pour les étapes tracées dans le parc, nuits en Bivouac, gîtes, chez l’habitant, encadrement par les guides certifiés, muletiers cuisiniers….

Saison d’Avril à Octobre préférable, journée ensoleillées, nuits fraîches, altitude moyenne des circuits 1900m.

Gorges du Cirque de Jaafar

Les gorges ou cirque de Jaafarse sont situés au sud-ouest de Midelt à une vingtaine de kilomètres. L’accès par deux pistes praticables permet de visiter les deux versants des Gorges. Une ballade de 2h à pied depuis la piste à la rencontre des semi-nomades offre la possibilité de boire un thé ou un pique-nique chez l’habitant. La continuité en aval des Gorges mène vers les maisons troglodytes utilisées par les ancêtres comme refuge contre le danger des animaux sauvages, et les attaques éventuelles des autres tribus.

Les fortes érosions depuis la glaciation ont façonné d’immenses gorges et cirques calcaires, dont trouve refuge une multitude de Faune et flore, des grottes décorées par des stalactites et stalagmites, des lierres grimpants, des érables.

Mines d’Ahouli et Mibladen : 

Les mines d’Ahouli et Mibladen ont favorisé le développement et la prospérité de Midelt. Aujourd’hui, elles sont presque abandonnées.

Dès le début du siècle, entre 1923 et 1930, les prospections des entreprises par la compagnie minière d’Afrique du Nord montrent l’existence de deux gisements à forte teneur en plomb :

  • Le stratiforme de Mibladen exploitable en carrière souvent à Ciel ouvert.
  • Le filon d’Ahouli, plus loin.

Dès 1925 la société minière et métallurgique de PENNAROYA en assumera l’exploitation à son compte, le travail commence vraiment en 1932.

Pendant la 2e guerre mondiale, les Mines devaient être fermées, et en 1945 l’exploitation reprend, plus de 1800 ouvriers s’activaient jour et nuit dans cette fourmilière humaine.

La BRPM en 1978 a pris la relève de PENNAROYA, les cours de plomb chutent, ce qui a engendré l’arrêt de l’activité minière en 1983.

Plusieurs vues panoramiques s’offrent aux visiteurs avant d’arriver aux deux sites. Une visite du village de Mibladen s’impose avec les galeries des mines à côté. Puis, la visite continue vers le site d’Ahouli, en traversant le pont suspendu en bois et rail. Ensuite, on monte vers le village de Njile par les 400 marches, là ou le visiteur imaginera la vie dans les mines à l’époque de l’activité. Il serait possible d’organiser un arrêt chez l’habitant pour faire un pique-nique ou prendre le thé chez l’habitant.

Ascension des sommets Mont Ari oAyachi3750, Maasker 3300, Tazegzaout 3200m

Ce circuit vous permettra de découvrir quelques aspects quotidiens dans la vallée Oudad, notamment au sujet de l’agriculture et de l’architecture.

L’ascension de Jbel El Ayachi était connue comme le plus haut sommet du Maroc, découverte vers l’an 1923 par les guides du club Alpin Français, cela, avant le mont Toubkal.

Le Programme :

Niveau moyennement élevé.

1er jour : Arrivé à Midelt en fin de la journée, accueil par le guide et installation dans le gîte ou chez l’habitant. Dîner et nuitée.

2e jour: Départ matinal par la vallée de Otate en passant par les kasbah Atman Oumoussa, Berum, gorges et villages jusqu’à Tataouine Sources de l’Ayachi 2000m, dîner et nuit en gîte, dénivelée positive 500m, 6h de marche.

3e jour: Après le petit déjeuner, passage par les sources puis la vallée de Ikiss à la rencontre des nomades, pique-nique puis continuation jusqu’au pied du mont Ayachi, dîner et nuit en Bivouac 3000m, 5h de marche, 1000m dénivelés positive.

4e jour : Ascension du mont Ayachi 3750m, pique-nique puis descente par le versant Nord, dîner et nuit en Bivouac. 8h d’ascension, 750m de dénivelé positif, 1000m de dénivelé négatif.

5e jour: descente vers le cirque de Jaafar puis par les gorges, pique-nique, rencontre du chauffeur, et, en fin quitter l’équipe de muletiers, puis transferts vers Midelt, fin de prestation, 4h de Marrakech, 200m de dénivelé positif.

Kasbahs de la vallée Oudad :  

Due à l’âge de la formation d’Atlas, le plateau de Midelt ou plateau de la haute Moulouya est un champ vaste pour les géologues, il donne ainsi plusieurs formes géologiques datées au paléo quaternaire et même plus.

L’agriculture constitue un pilier important de développement au niveau de la vallée. Situé sur la jonction du Haut et du moyen Atlas, à la limite nord de la région de Draa-Tafilalt, la jeune province de Midelt comprend 29 communes urbaines, dont celle de Midelt et de Rich ainsi que les 27 ruraux. La principale activité dans la vallée d’Oudad est la vocation de pommier, l’artisanat du tapis, les sculptures sur jyps et la collection de minéraux.

Les kasbahs d’Oudad est un ensemble de constructions en terre et pisé une architecture ancestrale ingénieuse parsemée sur les rives de la rivière d’Oudad. On y compte un grand nombre de kasbahs et Ksours : ksar Tachaouit, Ksar Atman Oumoussa, Ksar Taakit, Ksar Bouzmela, ksar Tabenaatout, Ksar Semoura… La plupart des circuits débutent depuis ksar Atman Oumoussa et par la corniche de Oudad, on atteint les autres Kasbahs. La kasbah Meryem ou Monastère de notre dame de l’Atlas abrite une communauté de moines venus de plusieurs pays voisins du Maroc.

L’accueil de la population des vallées de l’Atlas donne l’envie d’y rester longtemps.